| 0 commentaires

Cambodge

Détail de notre parcours au Cambodge : Siem Reap (Angkor) et Phnom Penh



Après Koh Chang, en Thaïlande, nous sommes allés au Cambodge. Nous avons choisi d’aller directement à Siem Reap car le prix du bus était moins cher : 300 baths /personne alors que pour aller à Phnom Penh, c’était 600 baths /personne. 

Ce trajet a été très long… Départ : 7H ; Arrivée 20H… 400Kms… en 13H… 

Van, bateau, van, frontière à pied, bus… whaouu. A la fin, on n’en pouvait plus… 



Pour le passage de la frontière Thaïlande – Cambodge, nous sommes tombés dans le piège à touristes… Ils vous arrêtent 1km avant la frontière pour vous faire le visa avant mais aussi pour vous faire payer le double du prix !! 35 euros alors que le visa coûte 20 dollars (soit 15 euros !!) … 

Pour en savoir plus, voir le paragraphe « Conseil de voyage » en bas de cette page. 


Siem Reap (les Temples d’Angkor) (4 jours) 
La ville de Siem Reap a été construite et s’est développée autour des temples hindouistes et bouddhistes qui ont fait connaître la ville. Ce site historique a été construit au XIIème siècle. Le temple le plus proche de la ville et le plus grand (qui a fait la renommé du pays) est celui d'Angkor Wat, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est aussi la plus grande réalisation religieuse du monde. La silhouette des trois tours qui dominent le temple est le symbole du pays et se retrouve sur le drapeau national. 

Angkor Wat
Le nom de Siem Reap signifie « défaite du Siam» (le Siam étant l’actuelle Thaïlande), suite à une bataille au XVIème siècle entre les Khmers (peuple du Cambodge) et les Thaïlandais. 

La ville a connu un essor touristique grandissant depuis le XIXème siècle suite au rapprochement franco-siamois qui a permis la « redécouverte » du site d’Angkor et son ouverture internationale. Ce site est aujourd’hui une des principales attraction d’Asie. Siem Reap est jumelée avec Fontainebleau (depuis 2000) et avec la ville de Bagan en Birmanie. Les sites de Angkor et Bagan se ressemblent par le nombre important de temples sur un même site. 

Ta Phrom
Apres 4 siècles de négligence, le site a nécessité une longue restauration à partir du XXème siècle, mais la nature a aussi laissé des traces de son passage: d’énormes arbres aux troncs blancs (des fromagers) ont poussé sur la roches des temples et donnent l’impression d’avaler la pierre. La taille de leurs racines est impressionnante. 

Au final, les principaux temples à visiter sont Angkor Wat, Ta Phrom et Bayon. 

Dans la ville, vous trouverez aussi de l’animation et de quoi faire du shopping le soir. Pub Street ou le Night Market reflètent bien tous les aménagements qu’il y a eu dans la ville rien que pour les touristes. 

Le Cambodge : le pays pour l’achat des Bouddhas 
Notre nouveau buddha !
En nous promenant à Siem Reap, nous avons trouvé de très jolis buddhas en exposition. Nous souhaitions en acheter depuis le début de notre voyage ! Alors, nous nous sommes décidés. Et nous en avons eu 2 pour le prix d’un… Encore une fois la négociation a été importante et longue, et nous nous sommes très bien entendus avec la vendeuse. 

Important à savoir : il n’est pas autorisé de faire transiter des buddhas par la Thaïlande. Donc vous pouvez les rapporter en France par avion, mais vous ne pourrez pas les envoyer par bateau… Grosse surprise pour nous en arrivant à la Poste à Siem Reap. 

Nous avons su par la suite, en regardant sur internet, que la Thaïlande refuse d’envoyer des buddhas à l’étranger car ce sont des objets religieux qui ne sont pas destinés à la décoration… Peut-être y a-t-il d’autres raisons que nous ignorons… 

Nous les avons donc gardé jusqu’en Malaisie (pays musulman), bien emballés pour être sûrs de ne pas les abimer ni de se les faire confisquer à la frontière. Et nous les avons envoyé par bateau pour 17 euros (un colis de 10 kg). Ils devraient mettre 2 à 3 mois pour arriver en France. 

Où dormir à Siem Reap ? 
En arrivant dans la ville, le bus nous a déposé à l’entrée de la ville (encore un stratagème pour vous faire payer le trajet pour aller en ville…). Une horde de tuk-tuk vous y attend… Evidemment, ils vous emmènent dans les hôtels pour lesquels ils travaillent… Un conseil : n’y allez pas… 

Après une nuit, nous avons trouvé un SUPER plan ! L’Ancient Angkor Villa est un hôtel très abordable (22 dollars la nuit), avec piscine et petit-déjeuner inclus. Et le top du top, c’est que vous pouvez aussi aller profiter de la piscine (et du jacuzzi) de l’hôtel 3 étoiles, Ancient Angkor Hotel (même propriétaire), qui se trouve juste en face… N’hésitez pas à aller prendre votre petit-déjeuner en face aussi, super buffet (le meilleur que l’on ait trouvé en Asie ;)).
Pour en savoir plus, voir le paragraphe « Conseil de voyage » en bas de cette page. 

Comment se déplacer à Siem Reap ? 
Soit en Tuk-Tuk soit en taxi, soit à pied si vous êtes dans le centre. 
Pour la visite des temples, vous pouvez prendre un guide à la journée. Nous avons trouvé sur internet un chauffeur de taxi qui parle français et qui nous a conduit dans les principaux temples pendant une journée. Il est très sympathique et très drôle. Vous trouverez ses coordonnées sur son blog (faites-le appeler par votre hôtel ou envoyez lui un mail à l’avance). http://measthoeuntuktuk.blogspot.com
Prix : 25 $ / jour 

Prix de l’entrée des temples d’Angkor : 20 $ / personne pour 1 jour, 40 $ pour 2 ou 3 jours (autant y aller 3 jours !!). 

On ne l’a pas fait, mais cela vaut le coup d’y aller au levé du soleil, vers 5H du matin, pour apprécier les paysages et le calme avant la venue des touristes (vers 8H du matin). 

Phnom Penh (4 jours) 
A Phnom Penh, nous avons retrouvé une amie qui habitait sur place et qui connaissait bien la ville. C’est beaucoup plus simple d’apprendre à connaître une grande ville en discutant avec les personnes qui y vivent. 

La 1ère soirée, nous l’avons passée sur une péniche louée pour la soirée sur le fleuve le Tonle Sap. Vraiment à faire pour passer une super soirée ! (50$ la location pour 2h avec le capitaine). Mise à disposition d’enceintes pour mettre de la musique et d'une glacière pour garder les boissons au frais. Il s’agit généralement de bateau à double pont avec une table et des chaises sur le pont supérieur pour apprécier la vue des berges de Phnom Penh. Très bon souvenir. 

Le lendemain, nous avons visité le musée Tuol Sleng. Il se trouve dans le centre de Phnom Penh. C’est un ancien lycée qui a été transformé par les Khmers rouges en centre de détention, de torture et d'exécution entre 1975 et 1979. Pendant cette période, le nombre de victimes est estimé à environ 1,7 million de personnes, soit plus de 20 % de la population Khmer de l'époque. 

En visitant le musée, vous verrez les photos des personnes qui ont été exécutées, les salles de tortures, les cellules où étaient enfermés les prisonniers, et des explications sur la période de Khmers Rouges. Vous pouvez aussi voir un film (en anglais) sur l’histoire de Hout Bophana (réalisé par France 3), qui vous fait revivre cette période très difficile pour le pays. Le film est diffusé 2 fois par jour : le matin et à 15H. Prenez le temps de le regarder. Nous avons trouvé l’interview de la fin déstabilisante... 

Puis, nous avions envie d’en savoir plus sur l’histoire du pays donc nous sommes allés aux « Killing Fields » (aussi appelés Choeung Ek). C’est un mémorial en dehors de la ville (45 minutes en tuk-tuk pour 15$ à 3). C’était le principal lieu d'exécution des prisonniers du Kampuchéa démocratique, le régime des Khmers rouges sous Pol Pot, de 1975 à 1979. 

La visite dure environ 2h. Entrée 5 $/ personne avec l’audio-guide (possibilité de choisir votre langue). Sans l’audio-guide, la visite n’a aucun sens… Ce site, chargé d’histoire, rend bien compte des atrocités commises sous le régime de Pol Pot. 

Pour compléter votre apprentissage sur l’histoire du Cambodge, lisez le livre « ils ont d’abord tué mon père » qui est vendu dans la rue par des enfants. 

Phnom Penh : la ville des marchés 
Central Market
La ville regorge de marchés : Central Market, Russian Market, Orussey Market, Night Market… 
Vous pourrez y acheter : des tissus, des vêtements pas chers, des photocopies de livres (même en français !), des bijoux (la qualité est à vérfier), des fruits et légumes, et pleins de souvenirs ! Ou juste voir : les porcs laqués, les coquillages prêts à être mangés… L’ambiance est vraiment bonne et pas touristique, alors n’hésitez pas à y aller faire un tour. 

Où dormir à Phnom Penh ? 
Il y a beaucoup d’endroits où dormir, pour tous les prix. Nous vous conseillons le quartier à côté du Palais Royal, qui est très central. Vous pouvez vous balader à pied jusque Central Market, le long du fleuve (très agréable le soir), visiter le quartier… 

Comment se déplacer à Phnom Penh ? 
En Tuk-Tuk ! Le Cambodge est LE pays des Tuk-Tuk. Vous en trouverez à tous les coins de rue. Ils sont très nombreux, très insistants, et toujours là pour vous proposer une course, même pour le lendemain ! Les prix sont à négocier fermement, entre 1 et 2 dollars pour une course en ville, donc si besoin, faites jouer la concurrence (ça marche !). 

Ensuite, nous avons pris un bus pour retourner à Bangkok !! Quelle erreur (horreur !)… Nous vous épargnons les détails mais quelques mots clés pour vous donner une idée… 16H, panne au départ, les genoux pliés sur les sièges, attente 1H30 à la frontière puis marche puis re-attente de 2H sous 40 degrés… Le point positif : nous sommes arrivés !!! 

Plus tard, nous avons rencontrés des français qui auraient pris une compagnie de bus, plus chère, certes, qui fait le trajet Phnom Penh-Bangkok en direct sans le changement à la frontière ni le passage à Siem Reap. A consulter sur internet… 




Le Cambodge par voie terrestre
Frontière Thaïlande / Cambodge
Premièrement, vous devez savoir que les bus entre le Cambodge et la Thaïlande ne passent pas la frontière. Il faut donc faire tamponner son passeport à la douane, marcher presque 1km et récupérer un autre bus ou minibus de l'autre côté.

Apparemment, une nouvelle compagnie de bus traverse la frontière sans changement... A vérifier mais cela peut largement valoir le coup!

Thaïlande / Cambodge
Si vous arrivez au Cambodge par la route en provenance de Thaïlande, voici quelques conseils : 

- Comparez les prix entre les destinations (Phnom Penh ou Siem Reap), ça varie du simple au double pour le même temps de trajet. 
En prenant un van ou un bus de Koh Chang (Thaïlande) à Siem Reap (ce fût notre cas), le prix de 350 bahts cache certains non-dits... Le temps de trajet annoncé est de 9h alors qu’il faut 13-14h pour faire le trajet (sans problème particulier sur la route)...

- Le visa : arrivée vers la frontière, vous êtes pris en charge (dans un petit restaurant de bord de route) par la « mafia locale » qui se remplie les poches avec les visas pour les touristes. Un type charmant et bien habillé avec un bon anglais et quelques mots de français, vous explique qu’il s’occupe de votre visa pour 1200 bahts (soit 35$ au lieu des 20$ du visa officiel). Mais de toute façon, vous n’avez pas vraiment le choix. Si vous n’avez pas de photos d’identité avec vous, il prend 100 bahts de plus pour scanner celle de votre passeport (2,5€ ça fait cher le scan de photo, qui d’ailleurs n’apparait même pas sur le visa). 
Pensez donc à faire faire votre visa avant ou refusez de le faire avec ces personnes... 

Ensuite, cette même personne vous accompagne pour le passage de la frontière et a un speech bien rodé : 
- « Changez un maximum de bahts/euros/dollars en Riels (monnaie cambodgienne) car les prix sont plus intéressants en Riels ». C’est complètement faux car le dollar est couramment utilisé partout au Cambodge (par contre, on vous rend la monnaie en Riels). Donc aucun intérêt de changer de l’argent (à la frontière) surtout qu’une fois sorti du pays, vous ne ferrez rien de vos Riels. 
- Les distributeurs de billets vous permettent de retirer des Riels et des Dollars, et « vous prélèvent 15$ pour tout retrait ». Encore une fois, c'est faux...  On peut retirer sans aucun frais supplémentaires dans les banques locales. 
Pour infos, il existe 2 types de frais bancaires, les frais inhérents à votre banque en France, et ceux des banques du pays visité.
Bref, tout ça pour vous faire changer vos euros/dollars… et être sûr que vous dépenserez l’équivalent en Riel dans le pays avant de partir!

Cambodge / Thaïlande
2 choses à savoir : 
1) La frontière n’est ouverte que de 7h à 20h et certains bus vous y déposent en plein milieu de la nuit… aucun intérêt car il faut attendre, et la file d’attente pour le contrôle des passeports s’allonge d’heures en heures. 

2) Les correspondances de bus entre le Cambodge et la Thaïlande sont mauvaises. Il n’y a pas vraiment de cohésion entre les deux pays à ce niveau-là. Il ne faut donc pas trop compter sur les horaires que les agences de voyage qui vous vendent les billets vous annoncent.

Bon plan Guest House à Siem Reap 
Ancient Angkor Villa: idéalement situé à l’écart de l’agitation mais à 5 minutes à pied de Pub Street et du marché de nuit. Budget moyen : 25/30$ la chambre double.
L'hôtel appartient au même propriétaire que Ancient Angkor Hôtel, situé en face (budget  plus élevé : 40/50$ la chambre double).
Cette Guest House présente certains avantages :
- 25$/nuit avec le petit déjeuner inclus (possibilité de négocier à 22$ si vous prenez plusieurs nuits) 
- Une toute petite piscine équipée d’un coin jacuzzi et 3 transats, et aussi l’accès à la plus grande piscine semi-couverte de l’hôtel en face. 
- Wifi gratuit aux deux endroits et relativement bonne connexion 
- Un personnel très serviable avec un très bon anglais 
- Un excellent buffet pour le petit déjeuner (viennoiseries, œufs, bacon, toasts, fruits…) : le meilleur de notre tour du monde!! et il est équivalent à un menu à 6$ en restaurant. 

Un rapide calcul : 22$ la nuit dont 12$ de petit dej, cela revient à 10$ la chambre pour 2 pour une guesthouse avec 2 piscines. Bref, un très bon deal ! 

Livres pas chers
Vous recherchez un livre, un guide de voyage (Lonely Planet par exemple) à bas prix? Au Cambodge, vous en trouverez de très bonnes copies pour environ 5$ (négociable). Vous trouverez facilement les guides de l’Asie, l’Australie, des livres sur l’histoire du Cambodge dans toutes les langues, et des best-seller en anglais...




Pour conclure, le Cambodge est un très beau pays, les gens sont heureux de vivre, et on comprend très vite pourquoi en s’intéressant à l’histoire du pays. C’est le pays où la joie de vivre des gens est la plus marquée et c’est vraiment plaisant de se retrouver dans cette atmosphère. 


Au final, nous aurions aimé rester plus longtemps au Cambodge pour aller à Sihanoukville par exemple (sur la côte au sud), mais le temps nous a manqué donc ce sera pour une prochaine fois ! 

Prochaine destination : la Thaïlande puis la Malaisie

Pour voir les photos du Cambodge : cliquez ici

0 commentaires:

Si vous n'avez pas de compte Google, choisissez le profil "Nom/URL" dans la liste déroulante puis entrez votre prénom.